Qu'est-ce que le shiatsu

Shiatsu signifie littéralement : " pression des pouces ". Il s'agit d'une technique manuelle très populaire au Japon, qui consiste à exercer des pressions des doigts, des paumes, et parfois des coudes ou des genoux sur des zones précises du corps. Les traitements de shiatsu s'effectuent au sol, sur un futon, et le jusha* reste vêtu ( si possible des vêtements amples en fibres naturelles ).

Le shiatsu mobilise ce que les Japonais appellent le KI : c'est à dire la force vitale qui nous anime, qui peut aussi être traduite par "énergie" ou "souffle". Son but est de favoriser la circulation harmonieuse du KI.

Le terme " shiatsu " est apparu officiellement au Japon après la Seconde Guerre mondiale, lorsque le gouvernement japonais a sélectionné, parmi les innombrables formes de thérapies manuelles existant dans ce pays, celles qui démontraient une véritable efficacité. La pratique définie sous le nom de " shiatsu " a dès lors acquis sa légitimité, et fait l'objet d'un enseignement officiel dans une école d'Etat ( Nippon Shiatsu School ).

Toutefois, malgré ( et peut-être en raison de ) sa grande popularité, le shiatsu a pendant longtemps été considéré comme un " art mineur ", très efficace mais assez peu considéré par les représentants de la médecine traditionnelle.

* le jusha est, en japonais, la personne qui reçoit un traitement de shiatsu